Schéma bilan

à coller sur la 1ère page de la feuille double p.29

11

p.28

CHAPITRE C :

Communication hormonale au sein de l’organisme

 

Nous étudierons les hormones à travers des exemples autour du fonctionnement des appareils génitaux.

 

 

 

 

 

I- Transport et effet des hormones

 

 
 
 
 
 
Problème : Comment notre corps contrôle-t-il l’apparition des caractères sexuels secondaires lors de la puberté ?
 
Hypothèses :
  • n°1 : C’est les organes reproducteurs qui contrôlent
  • n°2 : C’est le cerveau qui contrôle
 
Activité 11 (Feuille double p.29) : Mise en évidence du rôle de la testostérone grâce à une simulation informatique

 

Ce sont les testicules et les ovaires qui permettent la mise en place des caractères sexuels secondaires lors de la puberté. Ils fabriquent des hormones qui peuvent agir à distance en se déplaçant par le sang. L’hormone fabriquée par les testicules est de la testostérone, celles fabriquées par les ovaires sont la progestérone et les œstrogènes. Elles sont appelées hormones ovariennes.

 

Définitions :

  • Testostérone: Hormone fabriquée par les testicules et responsable de l’apparition des caractères sexuels secondaires masculins à la puberté.

  • Hormones ovariennes (Progestérone + Œstrogène) : Hormones fabriquées par les ovaires et responsables de l’apparition des caractères sexuels secondaires féminins à la puberté.

 

Bilan :

Chez les hommes, les testicules fabriquent la testostérone. Chez les femmes, les ovaires fabriquent les hormones ovariennes. Ce sont ces hormones qui commandent l’apparition des caractères sexuels secondaires.

 

Bilan général :

Les hormones sont donc transportées par le sang. Elles vont ainsi dans TOUS LES ORGANES du corps, mais n'ont pas toujours le même effet selon les organes (ex: en présence de testostérone, les muscles vont grossir, les cordes vocales vont s'allonger, mais les yeux ne vont pas changer!).

Transport et effet des hormones - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

12

p.30

II- Production et régulation des hormones

 

 
 
 
 
 
Question : Comment les testicules et les ovaires connaissent-ils le moment où il faut déclencher la puberté ?
 
Activité 12b (Feuille double p.31) : Mise en évidence du rôle de l’hormone gonadotrope

L’hypophyse est une glande située à la base du cerveau. Elle fabrique des hormones gonadotropes. Comme toutes les hormones, elles sont libérées dans le sang et vont agir à distance sur un organe :

  • Chez les garçons, les hormones gonadotropes agissent sur les testicules et commandent la fabrication de testostérone.

  • Chez les filles, les hormones gonadotropes agissent sur les ovaires et commandent la fabrication d’hormones ovariennes.

Durant la puberté, l’hypophyse augmente soudainement sa fabrication d’hormones gonadotropes ce qui entraine l’activation des testicules ou des ovaires et donc la modification des caractères secondaires. On appelle cela une action en cascade.

 

Définition :

  • Hormones gonadotropes : Hormones fabriquées par l’hypophyse, dans le cerveau, intervenant dans le fonctionnement des organes génitaux des deux sexes.

  • Cascade d’hormone : Hormones qui agissent sur des organes qui à leur tour vont fabriquer d’autres hormones, etc.

 

Bilan :

L’hypophyse, logée dans le cerveau, fabrique l’hormone gonadotrope qui stimule les ovaires et les testicules qui fabriquent à leur tour les hormones à l’origine de l’apparition des caractères sexuels secondaires. Cela s’appelle une cascade d’hormone.

 

Bilan Général :

Les hormones sont fabriquées en très petites quantités (de l'ordre de 0,000 001 gramme par litre de sang), ce qui ne leur empêche pas d'avoir des effets importants.

Il est fréquent d'avoir des "cascades d'hormones" : des hormones qui contrôlent la production d'autres hormones, etc.

Production et régulation des hormones - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

13

p.32

III- Mode d’action des hormones

 
 
 
 
 
Question : Comment sont contrôlés l’épaisseur de l’endomètre et le début des règles lors du cycle utérin ?
 
Activité 13b (Sur le cahier p.33) : Mise en évidence de la régulation du cycle utérin par les ovaires
 
 
 
 
 
 
 
Activité 13c (Sur le cahier p.33) : Etude du rôle de l'œstrogène et de la progestérone

Les ovaires contrôlent le cycle utérin grâce aux variations de la quantité d'hormones ovariennes (progestérone et œstrogène) dans le sang :

  • l’épaississement de l’endomètre est commandé par une augmentation d'œstrogène,

  • la vascularisation de l'endomètre est commandée par une augmentation de progestérone,

  • le déclenchement des règles est commandé par une brusque diminution de la quantité d'hormones ovariennes.

Bilan :

Notre corps contrôle le fonctionnement de l’appareil reproducteur grâce aux hormones ovariennes.

 

Bilan général :

Les hormones communiquent grâce à l'augmentation ou la diminution de leur quantité dans le sang. Une même hormone peut donc envoyer 2 messages différents (ex: une augmentation de progestérone entraîne une vascularisation de l'endomètre, une brusque diminution provoque les règles).

Mode d'action des hormones - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

14.1

p.34

IV- La contraception hormonale

 

 
 
 
 
 
Question : Comment fait la pilule contraceptive pour empêcher de tomber enceinte ?
Devoir maison (Sur le cahier p.35) : Etude de la contraception hormonale

En modifiant la quantité d'hormones dans le sang, la pilule contraceptive empêche le bon déroulement des cycles ovariens et utérins. Il n'y a donc plus ni ovulation, ni fabrication de l'endomètre. La femme ne peut dès lors pas tomber enceinte.

Bilan :

La pilule contraceptive contient des hormones ovariennes, ce qui perturbe les cycles ovariens et utérins.

Contraception hormonale - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now