32

p.94

CHAPITRE B :

Biodiversité en perpétuelle évolution

I- Parenté entre espèce


 
 
 
 
 
Question : Pourquoi y a-t-il des espèces qui se ressemblent et d’autres qui se ressemblent moins ?

Activité 31 (p.95) : Etude du lien de parenté de plusieurs espèces de dinosaures
Libération du glucose - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

Sur Terre, les espèces apparues successivement présentent parfois de nombreux caractères communs. Ces ressemblances entre les espèces s’expliquent par des liens de parenté : ces espèces se sont diversifiées à partir de leur dernier ancêtre commun. Ce dernier possédait alors les caractères primitifs partagés par ces espèces actuelles.


En utilisant les caractères partagés et l’âge des fossiles, on élabore un arbre de parenté des êtres vivants qui correspond à la généalogie des êtres vivants et à leurs derniers ancêtres communs. Chaque espèce (actuelle ou fossile) est placée au bout des branches. Le point d’où partent plusieurs branches est appelé nœud et correspond au dernier ancêtre commun aux espèces situées au bout des branches raccordées à ce nœud.


DEFINITIONS :

  • Espèce : Ensemble d'êtres vivants partageant de nombreux caractères communs, mais surtout, pouvant se reproduire entre eux.

  • Caractère : Aspect physique d'un être vivant.

  • Lien de parenté : Histoire commune entre deux êtres vivants. Plus cette histoire commune est longue, plus les liens de parenté entre deux êtres vivants sont proches.

  • Dernier ancêtre commun : Espèce plus ou moins théorique qui, à un moment donné, se scinde en deux populations qui vont progressivement diverger, jusqu'à former deux espèces distinctes, puis deux lignées évolutives distinctes regroupant les 2 êtres vivants étudiés.

  • Caractère primitif : Caractère partagé par le dernier ancêtre commun avec les espèces qui en sont issues.

  • Arbre de parenté (arbre phylogénétique) : Représentation graphique permettant de classer les êtres vivants en fonction, entre-autre, du nombre de caractères qu’ils partagent avec les autres espèces.


BILAN :

Plus le lien de parenté est proche, plus les êtres vivants ont de caractères en commun. Il est possible de traduire cette proximité de l’évolution grâce à un arbre de parenté qui positionne les différentes espèces étudiées, leurs derniers ancêtres communs ainsi que leurs caractères primitifs.

33

p.96

III- Liens de parenté avec l'humain

 

 
 
 
 
 
Question : Quelle est la place de l’Homme dans l’évolution ?
 
Activité 33 (p.97 => page intérieur de la couverture) : Etude de la place de l'Homme dans l'évolution
Libération du glucose - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

L’humain est apparu sur Terre il y a environ 2 millions d’années en Afrique. Nous possédons un ancêtre commun avec les grands singes (il y a environ 10 millions d’années) ce qui explique que nous ayons de nombreux points communs avec eux. A partir de cet ancêtre commun, de nombreuses lignées du genre humain (genre Homo) ont coexisté mais seule celle de l’humain moderne (Homo sapiens) s’est imposée et subsiste actuellement.

DEFINITIONS :

  • humain (=Homme) : Espèce appartenant au groupe des grands singes dont le nom scientifique est Homo sapiens.

  • Grand singe : Famille de primates bipèdes qui possèdent un cerveau particulièrement développé. Elle comprend entre autres les humains, les gorilles, les orang-outang et les chimpanzés.

  • Genre Homo : Ce genre regroupe l’espèce humaine (Homo sapiens) et toutes les autres espèces apparentées. Plusieurs caractères exclusifs au genre Homo sont connus : le trou occipital vers l’avant du crâne, la bipédie exclusive ou le langage articulé.


BILAN :
L’humain n’est apparu que très récemment dans l’histoire de la vie, il y a environ 2 millions d’années, et possède un ancêtre commun avec les grands singes. De toutes les espèces du genre Homo, seul Homo sapiens subsiste actuellement.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now