Rappels

p.66

CHAPITRE C: La communication nerveuse

Rappels

 

 

 

 

 

Les organes sensoriels (ex : les yeux) sont reliés aux nerfs sensitifs (ex : nerf optique) qui vont jusqu’au centre nerveux composé du cerveau (protégé par le crâne) et de la moelle épinière (protégée par la colonne vertébrale). Plusieurs nerfs moteurs (ex : nerf sciatique) sortent de la moelle épinière et sont reliés aux muscles, appelés organes effecteurs (ex : muscle du mollet).

Les nerfs et le centre nerveux constituent le système nerveux.

Un message nerveux est donc fabriqué par les organes sensoriels. Il est transmis (et modifié) par le système nerveux jusqu’aux organes effecteurs.

Système nerveux_Rappels de 5ème - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

à coller

p.67

DEFINITIONS :

  • Système nerveux : Ensemble formé par le centre nerveux et les nerfs.

  • Centre nerveux : Partie du système nerveux composé du cerveau et de la moelle épinière.

  • Organe sensoriel : Organe des sens, percevant l’environnement, et communiquant avec le système nerveux grâce à des messages nerveux qu’il fabrique.

  • Organe effecteur : Organe commandé par des messages nerveux.

 

BILAN :

Les yeux (organes sensoriels) et les muscles (organes effecteurs) peuvent communiquer grâce à des messages nerveux circulants dans le système nerveux composé des nerfs (sensitifs et moteurs) et du centre nerveux (cerveau et moelle épinière).

20.1

p.68

I- Le rôle du cerveau

 

 
 
 
 
Question : Comment notre cerveau fait-il pour contrôler nos muscles de façon volontaire à partir des informations sensitives envoyées par les organes sensoriels ?
 
Activité 20a (p.69 sur le cahier) : Mise en évidence du rôle du cerveau

Le cerveau est organisé en différentes aires. Chaque aire est responsable du traitement d'un certain type d'informations. Nous avons par exemple une aire pour la vue, une pour les commandes motrices, une pour la mémoire, etc.

La moindre action, la moindre prise de décision stimule de très nombreuses aires. Les messages nerveux parcourent le cerveau de long en large. Le cerveau transforme alors les messages nerveux sensitifs en messages nerveux moteurs et les transmet à la moelle épinière

 

DEFINITIONS :

 

  • Message nerveux sensitif : Message nerveux fabriqué par les organes sensoriels et transmis par les nerfs sensitifs jusqu’au centre nerveux.

  • Message nerveux moteur : Message nerveux fabriqué par le centre nerveux et transmis par les nerfs moteurs jusqu’aux organes effecteurs.

  • Aire du cerveau : Zone du cerveau spécialisée dans le traitement d'un type d'information. Elle reçoit des messages nerveux, les transforme puis les transmet à d'autres zones et/ou à la moelle épinière.

  • Cerveau : Organe principal du centre nerveux composé de différentes aires et situé dans le crâne.

BILAN :

Le cerveau est capables de recevoir des messages nerveux sensitifs, de les transformer au niveau des différentes aires et créer ainsi des messages nerveux moteurs puis de les transmettre aux organes effecteurs.

Le rôle du cerveau - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

20.2

p.70

II- Le rôle de la moelle épinière

Le rôle de la moelle épinière - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
Question : Qu'est-ce qu'un réflexe ?
Activité 20b (p.71 sur le cahier) : Mise en évidence du rôle de la moelle épinière

 

 

Lors d'une brûlure ou d'une douleur par exemple, la réaction est vitale et doit être la plus rapide possible. Elle ne passera donc pas par le cerveau et sera alors incontrôlable. On appelle cela un réflexe.

Dans le cas d'une brûlure par exemple, les capteurs sensoriels de température situés dans la peau perçoivent l'augmentation brutale de la température. L'information est alors envoyée à la moelle épinière. Si le message n'était pas inquiétant (ex: température tiède), la moelle épinière l'aurait transmis au cerveau qui l'aurait analysé et aurait éventuellement construit un message moteur. Mais dans le cas d'une brûlure, la moelle épinière va renvoyer immédiatement un message nerveux moteur aux muscles qui vont donc se contracter et se relâcher afin de retirer le bras de manière brusque et incontrôlable. La moelle épinière envoie également l'information au cerveau qui pourra ensuite analyser les différentes informations.

La moelle épinière a donc 3 rôles:

  1. transmettre les messages nerveux moteurs commandées par le cerveau.

  2. transmettre les informations sensitives captées par la peau et les muscles jusqu'au cerveau.

  3. créer des messages nerveux moteurs simples dans le cadre d'un réflexe suite à une brûlure par exemple.

Le cerveau et la moelle épinière sont donc tous deux des centres nerveux car ils sont capables de recevoir, créer et transmettre des messages nerveux.

 

DEFINITIONS :

  • Moelle épinière : Organe du centre nerveux situé dans la colonne vertébrale et intervenant dans la création des réflexes ainsi que dans la transmission des messages nerveux entre les nerfs et le cerveau.

  • Réflexe : Mouvement involontaire et incontrôlable créé par la moelle épinière suite à une forte stimulation (brûlure, piqûre, etc.).

  • Centre nerveux: Ensemble des organes du système nerveux capables de recevoir, créer et transmettre des messages nerveux. Il est composé du cerveau et de la moelle épinière.

BILAN :

La moelle épinière est un centres nerveux, car, comme le cerveau, elle est capable de recevoir des messages nerveux sensitifs, les transformer et créer ainsi des messages nerveux moteurs puis de les transmettre. La moelle épinière est impliquée dans les mouvements réflexes, le cerveau dans toutes les autres fonctions.

21

p.72

III- Circulation des messages nerveux dans les cellules nerveuses

Circulation des messages nerveux dans les cellules nerveuses - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
Question : Comment les messages nerveux passent-ils d'un organe à un autre ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Activité 21b (p.73) : Observation de neurones dissociés au microscope

 

 

L’ensemble du système nerveux est composé de cellules nerveuses qui sont très particulières. Elles sont capables de transmettre et recevoir les messages nerveux. On les appelle des neurones.

Les neurones sont constitués de 3 parties :

  • le corps cellulaire qui contient le noyau,

  • les dendrites qui reçoivent les messages nerveux transmis par les autres neurones,

  • l’axone qui est un très grand prolongement le long duquel sera transmis le message nerveux jusqu’à de nouvelles dendrites ou un organe effecteur.

La connexion entre un axone et une dendrite est appelée synapse.

à dessiner

p.73 sur la

feuille double

​DEFINITIONS :

  • Neurone : Cellule nerveuse constituée d’un corps cellulaire, de dendrites et d’un axone, transmettant les messages nerveux.

  • Corps cellulaire : Partie du neurone qui contient le noyau.

  • Dendrite : Partie du neurone qui reçoit les messages nerveux.

  • Axone : Partie du neurone qui transporte le message nerveux.

  • Synapse : Zone de communication entre l’axone et la dendrite d’un autre neurone.

BILAN :

Les messages nerveux passent d'un organe à un autre grâce aux neurones. Ils reçoivent les messages nerveux par leurs dendrites, puis les transmettent le long de leur axone qui les transmettront à leur tour aux dendrites d'autres neurones au niveau de synapses.

IV- Impact de l'environnement sur le système nerveux

 
 
 
 
 
Question : Quels sont les impacts de l'environnement sur le système nerveux ?
 
Activité 20 (p.75 sur la feuille d'activité) : Etude de l'impact de l'environnement sur le système nerveux

Le bon fonctionnement du système nerveux peut être perturbé par :

  • Les agressions de l’environnement. Par exemple, une exposition prolongée au bruit endommage gravement les récepteurs sensoriels qui deviennent incapables de transmettre au cerveau les messages nerveux sensitifs : c’est la surdité,

  • la surconsommation de certaines substances (caféine, cigarette, alcool, drogue, etc.)

  • le manque de sommeil,

  • certaines maladies (ex : Parkinson),

  • etc.

BILAN :

Les agressions de l’environnement, la consommation d’alcool ou de drogues, la surconsommation de caféine, le manque de sommeil, et certaines maladies empêchent le bon fonctionnement du système nerveux. Les conséquences à long terme peuvent être une modification dangereuse et incontrôlée du comportement ou la perte d’un sens (l’ouïe, …)

Impact de l'environnement sur le système nerveux - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

22

p.74

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now