27.1

p.82-83

27.2

p.84-85

Chapitre B :

Reproduction et occupation des milieux

I- Diversité des modes de reproduction

Question : Comment se reproduisent les espèces qui n'ont ni pénis, ni vagin?
Activité 27 (p.86-87) : Comparaison des modes de reproduction de différents êtres vivants

I.1) La reproduction sexuée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La reproduction sexuée consiste à obtenir un nouvel individu à partir de 2 parents différents. Elle se déroule en 3 étapes :

1. La RENCONTRE des cellules reproductrices mâles (ex : spermatozoïde ou pollen) et femelles (ex : ovules). Elle peut se faire :

  • Dans le milieu extérieur, on parle alors de fécondation externe. Cela se déroule le plus souvent dans le milieu aquatique (ex : truite, oursin) mais peut se faire dans le milieu aérien (ex : plantes à fleur, fougères).

  • A l’intérieur de la femelle, on parle alors de fécondation interne. Cela peut se faire :

    • par pénétration du sexe du mâle dans celui de la femelle (ex : cerf),

    • sans pénétration par accolement des cloaques (ex : poule),

    • par double pénétration dans le cas d’animaux hermaphrodites (ex : escargots).

2. La FECONDATION : union de ces cellules reproductrices mâle et femelle, aboutissant à la formation d'une cellule-œuf.

3. Le DEVELOPPEMENT de la cellule œuf jusqu’à former un nouvel individu. Chez les végétaux, dans le cas des plantes à fleur, la cellule-œuf aboutira à la formation d’une graine. Chez les animaux, La cellule œuf peut se développer soit dans :

  • un œuf (animaux ovipares) qui pourra donner naissance à une larve qui sera très différente de l’adulte (ex : oursin, papillon, etc.) ou non (ex : poule, sauterelle, etc.)

  • le ventre de sa mère (animaux vivipares).

 

DEFINITIONS :

  • Reproduction sexuée : Formation d'un nouvel être vivant à partir d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle.

  • Ovule : Cellule reproductrice femelle, le plus souvent assez grosse, ronde et immobile.

  • Spermatozoïdes : Cellules reproductrices mâles, petits, nombreux et mobiles.

  • Cellule-œuf : Cellule initiale de tout être vivant pluricellulaire. Elle est fabriquée par la fécondation entre un ovule et un spermatozoïde et se divisera de très nombreuses fois jusqu'à former le nouveau-né.

  • Fécondation interne : Fécondation qui a lieu dans le corps de la mère.

  • Fécondation externe : Fécondation qui a lieu dans le milieu extérieur.

  • Ovipare : Espèces animales qui pondent des œufs.

  • Vivipare : Espèces animales dont la cellule-œuf se développe dans l'organisme de la mère.

  • Larve : Animal, sortant de l’œuf, très différent de sa forme adulte.

 

BILAN :

La reproduction sexuée consiste en la fabrication d'un nouvel être vivant à partir d'une cellule reproductrice mâle et femelle. Leur RENCONTRE peut être externe ou interne. Elle est suivie de la FECONDATION donnant une cellule-œuf qui se DEVELOPPERA pour former un nouvel individu.

I.2) La reproduction asexuée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs plantes se reproduisent de manière asexuée. Elles peuvent utiliser différents organes pour permettre cette reproduction :

  • Les stolons, qui sont des tiges aériennes (ex : fraisiers),

  • Les rhizomes, qui sont des tiges souterraines horizontales (ex : orties),

  • Les tubercules, qui sont des organes de réserve souterrains (ex : pommes de terre),

  • etc.

 

La reproduction asexuée est également très courante chez les êtres unicellulaires (ex : bactéries, levures, etc.), qui effectuent une simple division cellulaire.

Enfin, certains animaux effectuent également la reproduction asexuée (ex : hydres, pucerons, etc.)

Dans tous les cas, le nouvel individu créé est identique au parent. C'est un inconvénient car cela signifie qu'ils sont tous sensibles aux mêmes maladies.

 

La reproduction asexuée est toujours beaucoup plus rapide qu'une reproduction sexuée. C'est donc un grand avantage pour coloniser les milieux.

DEFINITIONS :

  • Reproduction asexuée : Reproduction des êtres vivants sans fécondation ni partenaire.

  • Division cellulaire : Mécanisme permettant à une cellule de donner deux cellules

BILAN :

La reproduction asexuée consiste en la création d'un individu identique à partir d'un seul parent. Elle est très représentée chez les végétaux et les êtres unicellulaires (suite à une simple division cellulaire). Elle existe plus rarement chez les animaux.

BILAN GENERAL :

La reproduction asexuée est bien plus simple et plus rapide, ce qui présente un énorme avantage pour coloniser rapidement le milieu et donc augmenter les chances de survie de l'individu. La reproduction sexuée demeure néanmoins indispensable car elle est source de diversité et permet à l'espèce de survivre en cas de maladie par exemple.

La reproduction asexuée - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
La reproduction sexuée - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

à corriger p.89

28

p.88

II- Influence du milieu sur la reproduction

 
 
 
 
Question : Quelle est l'influence du milieu sur la reproduction ?
Activité 28 (p.91) : Etude de l'influence de la nourriture, de la pollution et des actions positives de l'Homme, sur la reproduction et le peuplement des milieux
=> Vous serez évalué sur les capacités suivantes :
  • 1 : Retirer des informations d'un texte
  • 2 : Retirer des informations d'une observation
  • 6U : Synthétiser les informations extraites sous la forme d'un texte

Lorsque les conditions du milieu sont favorables, c'est-à-dire que les conditions sont favorables au développement de l'espèce et que la nourriture abonde, la reproduction permet de vite coloniser le milieu afin de profiter un maximum des ressources disponibles avant qu'une autre espèce ne les consomme.

L'Homme par son industrialisation et sa négligence pollue l'environnement, changeant les conditions physiques ou chimiques des milieux de vie de nombreux êtres vivants ainsi que la disponibilité en nourriture. De nombreuses espèces se reproduisent moins bien, ce qui entraîne, à terme, leur disparition.

En prenant la mesure de l'importance du respect de l'environnement, l'Homme parvient parfois à rectifier ses torts et à sauver des espèces menacées d'extinction.

BILAN :

La quantité de nourriture disponible dans le milieu favorise la reproduction des espèces concernées. L'Homme pollue l'environnement et diminue la fertilité des espèces qui y vivent. C'est en prenant conscience de cela et en agissant de manière réfléchie que l'Homme peut espérer sauver de nombreuses espèces menacées.

Influence du milieu sur la reproduction - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now