8

p.30

Didapage p.

CHAPITRE C :

Causes et conséquences du réchauffement climatique

I- Impact de l'humain sur l'environnement

Question : Quelles sont les conséquences de l'activité humaine sur l'environnement ?
Activité 4a (p.31) : Etude de l'impact de l'activité humaine sur l'environnement (groupes fragmentés)

L'activité humaine (élevage intensif, agriculture intensive, industries, Chauffage des logements, Transport, énergies fossiles, Artificialisation des sols, Déforestation, etc.) entraine une dégradation des sols ainsi que des modifications de la composition de l'atmosphère. Les humains rejettent massivement des gaz à effet de serre (dioxyde de carbone = CO2, Méthane, etc.), ce qui augmente de manière incontrôlable l'effet de serre et entraine un dérèglement climatique d'une vitesse sans précédent dans l'histoire de la Terre.

 

Les conséquences de ce dérèglement climatique sont majeures et très variées : Fonte des glaces, Montée du niveau des océans, intensification des phénomènes météorologiques extrêmes (sécheresses, inondations, etc.), extinctions de très nombreuses espèces d'êtres vivants, etc.

DEFINITIONS :

  • Gaz à effet de serre (un) : C’est un gaz, naturellement présent en petite quantité dans l'atmosphère et qui entraine l'effet de serre.

  • Effet de serre (un) : Processus naturel provoqué par les gaz à effet de serre et qui entraine l'augmentation de la température moyenne du globe.

  • Dérèglement climatique (un) : modification durable des paramètres (humidité, température, etc.) moyens de la Terre entrainant le dérèglement des différents climats régionaux à sa surface. Actuellement, ce dérèglement entraine majoritairement une hausse des températures, c'est pourquoi on parle souvent de "réchauffement climatique".

BILAN :

L'activité humaine entraine une dégradation des sols et de l'atmosphère en rejetant massivement des gaz à effet de serre, ce qui entraine une augmentation de l'effet de serre et donc un dérèglement climatique. Les conséquences sont majeures, incontrôlables et, pour la plupart, irrémédiables...

Impact de l'humain sur l'environnement - M. ESPINAS
00:00 / 00:00

9

p.32

Didapage p.

Conséquences du dérèglement climatique sur les êtres vivants - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
Question : Quelles sont les conséquences du dérèglement climatique sur les êtres vivants?
Activité 8 (p.33) : Répartition des grands biomes à la surface de la Terre et adaptation des êtres vivants (classe puzzle)
definition-ecosysteme-1024x446.png

DEFINITIONS :

  • Biome (un) : C’est un grand ensemble d’écosystèmes qui possèdent un climat, une faune et une flore similaires ; un même biome peut inclure des régions très éloignées.

  • Biotope (un) : Désigne un milieu de vie avec des conditions de vie (température, luminosité, humidité...) uniformes.

  • Biocénose (une) = Biodiversité (une) : Diversité (et donc nombre) des espèces d'êtres vivants dans un milieu, en interaction entre elles et avec leur milieu.

  • Écosystème (un) : Désigne l'ensemble des organismes vivants (Biocénose) qui interagissent entre eux et avec le milieu (Biotope) dans lequel ils vivent.

 

BILAN :

Le dérèglement climatique change la répartition des biomes en modifiant les biotopes, ce qui perturbe la biocénose et donc les écosystèmes. Les êtres vivants sont condamnés à migrer, évoluer ou disparaître. L'humain doit tenter de limiter la perturbation dont il est à l'origine.

DEVOIR :
  • Colorier la carte A3 collée sur le cahier p.33

Les modifications rapides du climat (réchauffement climatique) sont liées aux activités humaines et s’accélèrent depuis quelques dizaines d’années. Ce dérèglement climatique a un impact important sur les biomes et les écosystèmes qui les composent. En effet, les milieux de vie (=biotopes) se modifiant, les animaux, les plantes, les champignons, etc. qui y vivent (=biocénose) doivent soit migrer en direction des pôles (vitesse =1,7km/an) soit s’adapter à de nouvelles conditions (évolution), soit disparaître.

L’humain peut mettre en place des mesures au niveau des activités humaines pour atténuer ces perturbations globales des milieux. Néanmoins, cela est compliqué car il faut la coopération de tous les pays et les intérêts économiques et politiques en jeu sont énormes.

II- Conséquences du dérèglement climatique sur les êtres vivants

10

p.34

Didapage p.

III- Etude de la biodiversité

​​​​
 
 
 
 
Question : Comment étudier la biodiversité ?
Activité 10 (p.35) (feuille double) : Classification des êtres vivants dans les différents biomes étudiés.

Une biodiversité élevée est indispensable pour le bon équilibre des écosystèmes.

Etude de la biodiversité - M. ESPINAS
00:00 / 00:00
les-tables.png

Pour étudier la biodiversité, on peut construire un tableau d'attribut qui nous permet de comparer les différents caractères des êtres vivants, puis une classification emboitée que l'on peut représenter sous la forme d'un arbre de parenté.

 

La classification officielle a été faite par les scientifiques en fonction des relations de parenté entre les êtres vivants (évolution) et des caractères. Plus les êtres vivants sont proches sur la classification, plus ils partagent de caractères en commun et plus leur ancêtre commun le plus proche est récent.

 

DEFINITIONS :

  • Tableau d'attribut (un) : C’est un tableau permettant de comparer les différents caractères des êtres vivants étudiés.

  • Caractère (un) : C’est une caractéristique physique d'un être vivant.

  • Classification emboitée (un) : Groupes d’êtres vivants emboités les uns dans les autres en fonction de leurs caractères et de leur relation de parenté.

  • Arbre de parenté (un) : Représentation graphique, sous la forme d'un arbre, de la classification emboitée. Il permet de mettre en évidence les ancêtres communs, les relations de parenté et l'apparition des caractères au cours de l'évolution.

  • Relation de parenté (une) : Lien de filiation entre deux êtres vivants.

  • Ancêtre commun (un) : Etre vivant qui n'existe plus et qui a été un jour l'ancêtre des 2 êtres vivants étudiés.

BILAN :

Une biodiversité élevée est indispensable à la bonne santé des écosystèmes. Pour l'étudier, on peut s'aider d'outils tels qu'un tableau d'attributs, la classification emboitée et un arbre de parenté.

DEVOIR :
  • Réviser les fiches méthodes 17, 18, 19 et 20 (aller dans la partie "révision")
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now